IMG_1048.JPG
Compostage
partagé

Depuis 2009, LABEL VERTe déploie des sites de compostage partagé en partenariat avec les bailleurs sociaux et les syndics de copropriété du Maine-et-Loire (49).

 

Découvrir l'opération

Vous souhaitez composter vos biodéchets dans un composteur partagé ?

Il y en a peut-être déjà un en fonctionnement à proximité de chez vous. Pour le savoir, consultez ci-dessous la carte des composteurs de votre territoire (ce service sera très prochainement en ligne, nous vous remercions de bien vouloir patienter) :

cartePom-e.png

 

Pom-e d’Angers Loire Métropole   

cartePom-e.png

 

Pom-e de Mauges Communauté

S’il n’y a pas encore de composteur partagé dans votre quartier ou en pied de votre immeuble, nous vous recommandons vivement de déposer une demande.

Deux conditions sont requises :
disposer d'un espace vert, minimum 5m2, permettant la pose des composteurs ;
• au moins
2 personnes sont volontaires pour être référent.e.s compost.


Une fois votre demande déposée, plusieurs étapes suivront :
• étude de
faisabilité et rencontre sur site ;
présentation du projet aux résidents en porte-à-porte ou lors d’une réunion d'information ;
validation du projet selon le nombre de personnes intéressées ;
installation et inauguration du composteur.


Une convention de partenariat  est établie entre la collectivité et le bailleur ou le syndic. 

Les Terrasses de Balzac.jpeg
Le matériel

Nous installons des composteurs en bois dont le volume est adapté au nombre de logements : 300, 600, 800 ou 1000 litres.

>> Au moins 2 bacs seront installés :
• d'abord le bac d'apport pour déposer les déchets organiques,
• puis le bac de maturation pour amener le compost à maturité.

Chaque bac est équipé d'un panonceau explicatif :

consignes.jpg
Bac Maturation_Bailleurs.jpg
bioseau vert.png

>> Un bioseau est mis à disposition de chaque foyer volontaire.

Il facilite le tri et le transport des biodéchets jusqu’au composteur.

petite griffe.jpg

>> Une griffe est fixée dans le bac d'apport afin que chaque utilisateur puisse étaler et
mélanger ses biodéchets avec ce qui est déjà présent dans le composteur. Cela permet à
la fois
d'accélérer le processus de compostage et de limiter moucherons et mauvaises
odeurs.

Guide du compostage collectf 2015-1.jpg

>> Un guide du compostage collectif est remis à chaque foyer participant après signature de la charte d'engagement.

Télécharger le PDF.

Que peut-on composter ?

Vous pourrez déposer dans votre composteur collectif :
• toutes les épluchures de fruits et légumes, les trognons, les noyaux,
• les
fruits et légumes abîmés coupés en morceaux,
• les
coquilles d’œufs pilées,
• le
marc de café et son filtre, marc de thé, les sachets de thé et de tisane en fibres biodégradables,
• les rouleaux de
papier toilette et d'essuie-tout découpés en morceaux,
• des morceaux de
boîtes à œufs, du papier journal,
• des fleurs fanées découpées.


Vous ne pourrez pas y mettre :
• les sacs prétendument biodégradables « OK Compost Home »,

ni aucun sac plastique,
• les
restes de repas,
• les
os, les arêtes, les crevettes,
• les coquilles d'
huîtres, de moules, etc. ,
• les
litières animales,
• les
tontes,
• les
branchages et les tailles d'arbustes non broyés.

Montesquieu01.JPG
Remise des tabliers.jpg
fourche à foin.jpg
brass-compost_1.jpg
Le suivi du compostage

Après l'inauguration, nous assurons des visites de suivi technique pendant au moins 1 an et plus si nécessaire.

 

Pour cela, nous prenons rendez-vous avec les référents volontaires qui habitent sur place et qui vérifient régulièrement que l’opération se déroule bien. Ils sont invités à une formation de "Référent de site de compostage partagé" qui leur permet d’apprendre d’une part à diagnostiquer l’équilibre et la maturité d’un compost et qui leur apporte d’autre part toutes les notions pour conseiller leurs voisins.

>> Du matériel spécifique est mis à leur disposition :

tablier, fourche, brass'compost.

L'utilisation du compost

Lorsque le compost est arrivé à maturité, une distribution est organisée.

Chaque foyer peut alors récupérer du compost mûr pour rempoter ou nourrir ses plantes.

Cet amendement bien stabilisé convient à la fois aux plantes d’intérieur, aux balconnières, jardinières et au potager.

Le surplus peut être utilisé sur les massifs et gazons de la résidence.

Compostage partage.jpg
20150831_184902.jpg
Les bénéfices
du compostage partagé

Créer du lien entre voisins d'une même résidence.

Bien souvent, les habitants se rencontrent et prennent le temps d'échanger quelques mots pour la première fois autour du site de compostage, que ce soit lors de l'installation ou bien lors du partage de compost.

Le compostage partagé est créateur de lien social.


Réduire la quantité des déchets nécessitant un traitement collectif.

À titre indicatif, pour un foyer sans enfant, selon le régime alimentaire et les habitudes culinaires, les déchets compostables peuvent représenter jusqu’à 70% du poids total de la poubelle.

Maîtriser les coûts de collecte et traitement des ordures ménagères.

En compostant nos biodéchets, nous participons à maîtriser ces coûts qui augmentent inévitablement du fait de l’évolution des normes environnementales. Très concrètement, composter permet d’espacer la présentation des bacs poubelles, qui nécessitent par ailleurs moins de nettoyage lorsque l’on n’y met plus de déchets humides occasionnant des coulures malodorantes.


Participer à la production du meilleur fertilisant naturel pour nos plantes.

Le compost obtenu sent bon le terreau et convient parfaitement à nos plantes d’intérieur, jardinières, légumes et espaces verts.

compostage-en-pied-d-immeuble4.jpg
Déposer votre demande

Si vous êtes intéressé.e par le compostage partagé, déposez votre demande ici, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.